Comment choisir son assurance pour un appartement meublé ?


Comment choisir son assurance pour un appartement meublé ?

La location meublée séduit un grand nombre de Français : couples, étudiants et familles. Cette formule est intéressante en raison du fait qu'elle est facile à assurer et coûte moins cher. Que sont réellement les assurances pour un appartement meublé ? Et quelle formule prévoir en cas d'échange maison ?

Quel contrat d'assurance pour garantir une location meublée ?

Contrairement à la location vide, la location meublée n'exige aucun contrat d'assurance au locataire. Toutefois, il est vivement recommandé aux locataires d'une habitation meublée de souscrire un contrat MRH, notamment pour les risques d'incendie et les dégâts des eaux. De tels sinistres ont souvent des répercussions sur le voisinage, et le locataire non assuré doit payer la réparation des préjudices causés à ses frais.

Ainsi, seront couverts par le MRH les dommages du feu, les explosions et les catastrophes naturelles. Le contrat a aussi vocation à jouer sur les sinistres de nature électrique, liés à une surtension ou à une chute de foudre. Par ailleurs, en cas d'incendie votre assureur peut prendre en charge votre relogement, et ce, dans les plus brefs délais. D'habitude, le MRH couvre aussi les dégâts résultant d'un cambriolage ou d'une tentative de vol, à savoir la disparition des objets de valeur ou la détérioration des mobiliers contractuels.

Quelle assurance prévoir en cas d'échange de maison ?

Tout comme la location en meublé, l'échange de maison permet de se loger dans un appartement clé en main pour une durée déterminée. Il s'agit aussi d'une formule qui nécessite la couverture d'une assurance MRH. Pourquoi ? Durant le séjour, un dommage peut survenir dans la maison ou l'appartement prêté et, aucune formule, à part le MRH peut jouer en l'absence du propriétaire.

Par ailleurs, si vos invités sont à l'origine de l'accident, l'assurance multirisque habitation du logement peut indemniser les victimes. En cas de vol, votre assureur aussi peut prendre en compte le fait que vous n'étiez pas sur le lieu au moment du sinistre. Ainsi, aucune charge ne pourra pas être retenue contre votre hôte. Toutefois, afin de bien couvrir votre échange de maison, votre partenaire devra également disposer d'une couverture villégiature, si jamais votre assureur se retourne contre lui !

Location non meublée et assurance habitation

L'assurance en non meublée n'a pas le même fonctionnement que l'assurance en location meublé. La loi exige aux locataires en non meublé au moins un contrat d'assurance pour couvrir les défaillances de paiement et les risques locatifs. L'assurance habitation vient en complément, pour assurer les capitaux et la responsabilité civile, du locataire.

Pour bien en choisir, celui-ci doit tenir compte des risques présents sur son lieu d'habitation. En principe, une bonne couverture doit se composer de 4 garanties majeures : une garantie incendie, dégâts des eaux, cambriolage, et responsabilité civile. Pour les souscrire, le locataire a le choix entre les formules individuelles et les packages. En matière d'habitation, le package le plus courant reste la Multirisque Habitation ou MRH. À part offrir les garanties susmentionnées, cette formule peut aussi couvrir le bris de glace, les catastrophes naturelles et les actes terrorismes. Certains assureurs y incluent même la garantie villégiature.